Vous n'avez pas à vous contenter de moins que la personne que vous voulez vraiment !
De l’aide contre le chagrin d’amour – Erreurs et stratégies pour reconquérir son ex
Vivez un changement positif et permanent dans votre vie.

Dans Le Petit Prince, Saint-Exupéry illustre magnifiquement l’importance de donner à la personne dont vous souhaitez vous gagner le cœur une attention soutenue, presque réglée comme une horloge.

Dans cette classique allégorie sur l’amour, un renard solitaire et étrangement méfiant rencontre un petit prince en quête d’amis.

Le renard, animé du même désir, observe pensivement le petit prince pendant quelques instants au moment de leur rencontre pour ensuite le supplier de l’apprivoiser.

Mais ce dernier, ne sachant trop comment s’y prendre, demande au renard de lui expliquer ce qu’il faut faire.

Le renard qui, de toute évidence, se connaît beaucoup mieux que la plupart des hommes se connaît eux-mêmes, explique au petit prince qu’on doit faire preuve de beaucoup de patience avec lui. Il demande à l’enfant d’aller s’asseoir à une certaine distance de lui dans l’herbe et de le regarder.  De cette façon, le renard satisfait à la fois son besoin d’attention et son besoin de liberté.

Faisant l’aveu d’un caractère soupçonneux, le renard avertit le petit prince que, mêm s’il n’y paraît pas, il le surveillera constamment du coin de l’œil et sera en tout temps conscient de la présence de ce dernier. Cependant, il ajoute qu’à la condition que le petit prince ne fasse pas de gestes brusques et inattendus dans ses tentatives pour l’apprivoiser et qu’il revienne s’asseoir un peu plus près chaque jour (provoquant chez le renard le réflexe conditionné de l’attente), il viendra un moment, promet-il, ou il se sentira heureux quelques instants mêmes avant la visite quotidienne du petit prince, seulement à l’idée que celle-ci va se produire.

Enfin, le renard ajoute qu’il est important que le petit prince lui rende toujours visite à la même heure parce que, dit-il : «  Si tu viens, par exemple, à quatre heures de l’après-midi, dès trois heures je commencerai d’être heureux. »

Vous inspirant de cette fable dans votre tentative pour apprivoiser la personne de vos rêves, prodiguez-lui des attentions à une cadence régulière. Il se produira chez elle le réflexe conditionné d’attendre des manifestations ponctuelles de votre part, même si, au début, elle voit d’un œil légèrement soupçonneux votre intrusion dans sa vie. Avec le temps, si aucune manœuvre pour la prendre au piège ne semble vouloir se profiler à l’horizon, elle sera piquée de curiosité envers vous, et, bien malgré elle, attendra impatiemment chacune de vos retrouvailles.

Au début, une ou deux occasions par semaine sont suffisantes pour faire sentir votre présence. Mais il est important d’être assidu quant aux sorties prévues, de sorte qu’en cas d’une absence fortuite, celle-ci sera remarquée. Les humains sont des créatures d’habitude, acceptant avec le temps, tout ce qui se répète avec régularité dans leur petit univers, en vertu du processus psychologique de réflexe conditionné. 

Les techniques de séduction classiques vous seront nécessaires, mais les 5 conseils suivants vous seront également utiles si vous souhaitez parvenir à vos fins.

1. Essayez de comprendre les raisons de son célibat. Est-ce un choix ? Est-ce la faute d’une histoire malheureuse qui l’a rendu méfiant/e vis-à-vis des autres ? Est-ce par manque de temps à consacrer à un/e compagne ? Il existe une foultitude de raisons qui peuvent expliquer le célibat d'une personne sur lequel vous avez des vues. A vous de les découvrir en lui posant des questions fines et discrètes.

2. Pesez le pour et le contre, en fonction de la raison de son célibat prolongé. Le jeu en vaut-il la chandelle ? S’il/elle a choisi son célibat pour préserver sa liberté, serez-vous celle/celui qui lui fera changer d’avis ? En vous engageant avec une personne célibataire qui l’est avant tout parce qu’il/elle tient à son confort et que ce statut lui permet de batifoler sans conséquences, vous prenez des risques.

3. Allez à son rythme. Cela n’a rien de surprenant, le/la célibataire endurci que vous avez dans le collimateur a certainement peur de l’engagement. Comment lui en vouloir ? Il/elle a vécu libre comme l’air pendant des années, difficile pour lui/elle de s’imaginer être en couple. Ne le/la brusquez pas, ne lui parlez pas d’engagement trop vite, laissez vous le temps à tous les deux d’apprendre à vous connaître.

4. Redonnez lui confiance. Souvent, les gens célibataires manquent de confiance en eux. Une histoire qui a mal fini peut les avoir rendus méfiants/es. Autre option, leur multitude de conquêtes d’un soir peut cacher en réalité un besoin de plaire. La clé pour séduire une personne célibataire, c’est non seulement de lui inspirer confiance, mais aussi de lui rendre celle qu’il a perdu (confiance en soi).

5. Ne vous oubliez pas. Les 4 points précédents tournent essentiellement autour du bien être de la personne célibataire sur lequel vous avez des vues, mais ne vous oubliez pas pour autant. Ne mettez pas entre parenthèse vos envies et vos besoins pour lui faire plaisir. Il s’agit de ne pas le/la brusquer, certes, mais également de tirer vous aussi une satisfaction de la relation que vous commencez à entretenir.

Actuellement, le célibat est vécu comme une tare. Quiconque est célibataire le ressent souvent comme une gêne, voire une honte. Nous avons tendance à nous méfier des hommes et des femmes dont le célibat s’est prolongé au delà de ce que l’on considère comme « raisonnable ». Cette philosophie nous prive parfois de belles rencontres. N’ayez pas peur du célibataire, ce n’est qu’une personne comme les autres !

En résumé, attardez-vous à édifier votre relation amoureuse, mais faites-le de façon méthodique.

Merci de laissez un commentaire, et de partager la page !

Submit to DeliciousSubmit to FacebookSubmit to Google BookmarksSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir